Promenade dans le quartier médiéval du Parage.

Aux portes de la merveilleuse Côte d’Azur, le Var regorge de véritables petits joyaux à savourer lors d’une agréable escapade.
Ou d’un week-end prolongé.
Et au delà des oliviers, du chant des cigales et santons, l’explorateur en goguette peut également y trouver quelques gemmes bien cachées.
Mais néanmoins extrêmement précieuses…
Comme ce petit quartier du Parage, aux Arcs-sur-Argens.
Dont le charme médiéval nous vient tout droit du XIII ème siècle…

Vous vous souvenez peut-être de notre sortie aux Arcs-sur-Argens au mois de janvier denier et du succulent repas que nous y avions dégusté ?
Et bien si j’y reviens aujourd’hui, c’est pour vous parler plus longuement de l’un de nos coups de coeur de cette journée :
Le ravissant quartier médiéval de la commune.

A vrai dire, la douce Provence se savoure aussi à la belle saison et il est plus que temps de vous proposer quelques idées de sorties pour les week-ends à venir !
Sans compter que le mois de mai approche, et avec lui les ponts, souvent synonymes d’échappées belles !
Alors, prêts pour une petite balade aux effluves de mimosa ?

Le quartier médiéval du Parage : une plongée dans l’histoire.

Détails d'une promenade bucolique au quartier du Parage.

Détails d’une promenade bucolique au quartier du Parage.

Peu de quartiers ont autant d’attraits que celui du Parage, dans la petite commune des Arcs-sur-Argens.
Probablement, grâce à ses ruelles ombragées, ses grappes dorées habillant les murailles et ses petits habitants ronronnant et se prélassant au soleil…

Mais pas seulement.
Car le quartier du Parage est également le témoin d’une époque romanesque à souhait, celle du Moyen-Age, de ses nobles dames et de ses courageux chevaliers en armures …

Si l’on en croit nos livres d’histoire, c’est au 13ème siècle que l’endroit tombe aux mains des seigneurs catalans Villanova.
Ces derniers se mettent alors en tête de façonner leur nouveau territoire.

En construisant notamment le donjon du village et la chapelle Saint-Pierre-du-Parage, que l’on peut encore visiter aujourd’hui.
Quelques siècles plus tard, en 1662, est édifié le campanile qui coiffe le village de son imposante silhouette.

Bien entendu, la révolution française mit à mal l’esthétique de ce petit trésor médiéval puisque l’on ordonna la destruction totale du château.

Les couleurs de Provence pour habiller les ruelles du charme d'antan au quartier du Parage.

Les couleurs de Provence pour habiller les ruelles du charme d’antan…

Un devenir hors du commun.

Cependant la tour des Arcs (c’est-à-dire le donjon) fut sauvée, grâce à l’enfant du pays Victor Grand (secrétaire de Paul Barras), auquel est dédié une plaque commémorative dans l’enceinte du quartier médiéval.
Aujourd’hui encore, c’est à lui que nous devons de pouvoir observer cette belle page d’histoire …

Et si les habitants désertent quelque peu les hauteurs du village (le nombre de maison à vendre y est impressionnant), le 20ème siècle est l’époque du renouveau pour le quartier historique.

Une association de passionnés se créé (Les Amis du Parage) et pourvoit à la restauration du campanile et du puit médiéval afin de restituer à notre époque moderne cet héritage inestimable.
Et Le Chaton Chiffon a adoré !

Dès que l’on passe les portes de ce petit havre de paix, que l’on se perd dans ses délicieuses alcôves pavées, bien loin de nos larges allées bétonnées efficaces, le voyage temporel opère…

 

Flâneries hors du temps.

L'Art est également au rendez-vous au quartier médiéval du Parage...

L’Art est également au rendez-vous …

En partant de la place du donjon, il faut s’éloigner un peu des véhicules garés pour trouver l’arche symbolisant l’entrée du quartier médiéval.

Et avant même de la franchir, les maisonnettes en pierre, couvertes de lierre et ornées de blasons aux couleurs de Provence, émerveillent les promeneurs …
Une véritable guirlandes de jolies petites habitations, entourées de jardins qui font figure de paradis avec leur végétation luxuriante, et les rayons du soleil se perdant dans les pétales précoces.

Et si en ce samedi hivernal nous n’avons pas croisé un chat, ce n’est qu’au sens littéral du terme, car les félins semblent s’être installés à demeures dans les jolies rues sinueuses.

La place des Micocouliers, honorée de la présence du Roi Soleil au XVII ème siècle dans le quartier du Parage.

La place des Micocouliers, honorée de la présence du Roi Soleil au XVII ème siècle.

Si tant est que l’on a l’impression de se trouver dans un certain conte de Perrault où les matous malins chaussent bottes et chapeaux à plume pour briguer châteaux et terres …

La balade idéale pour Le Chaton Chiffon !

Au détour des allées étroites et sinueuses, les environs regorgent de richesses insoupçonnées.

Alentours de charme.

Enseignes en fer vieilli, mosaïques chatoyantes, fontaines délicates et exquises placettes, tout y est pour rendre la balade agréable !
Jusqu’à arriver à cette bucolique esplanade, sur laquelle se serait arrêtés Louis XIV et Anne d’Autriche lors de leur pèlerinage à Cotignac vers 1660 …

Histoire, esthétique et détente entremêlées …
Le vrai bonheur !

Au coeur de ce dédale de beauté, la promenade se fait aventure.
Et l’on prend plaisir à parcourir l’intégralité du quartier, montant, descendant…
Sans jamais prendre le risque de n’en rater ne serait ce qu’une miette …

Un moment à savourer !

Alors n’hésitez pas à tenter vous aussi l’expérience et découvrir ce superbe quartier médiéval …

Enfin, sachez que l’association des Médiévales des Arcs  propose de nombreuses animations médiévales pendant les mois d’été, à ne pas manquer !

Des couleurs à foison dans le quartier du Parage.

Des couleurs à foison…