Carnet de voyage : Escapade hivernale aux Arcs sur Argens

En ces mois d’hiver où l’on cherche désespérément un peu de chaleur, nombreux sont ceux qui souhaiteraient prendre le large, et remiser doudounes et bonnets au placard, pour aller jouer les oiseaux tropicaux sur une plage de sable fin …
Cependant, faute de moyens ou de vacances à cette période de l’année, difficile de s’offrir trois semaines au soleil !
Et le temps parait long, froid et morne …
Mais c’est loin d’être une fatalité !
Car si les vacances d’été sont toutes indiquées pour des voyages au long cours ( croisières, road trip aux U.S.A , au Canada ou un mois à la découverte de l’Italie par exemple !),  les mois de janvier et février sont propices à la découverte des alentours, aux courtes (mais néanmoins très agréables ! ) escapades et week-ends …
Une occasion de découvrir la région que nous, voyageurs insatiables voués corps et âme aux horizons lointains, ne connaissons finalement que trop peu !

 

Et j’ai de la chance, car ma région n’est autre que la belle Provence, avec ses amandiers en fleurs (et oui ! )et son temps relativement doux (même si ce n’est pas le soleil de Floride, on est d’accord !) quelle que soit la période de l’année …

Sans compter que la Provence dispose d’un riche patrimoine culturel et historique, ce qui en fait une destination très agréable… Y compris ces mois-ci.
Après tout, pas besoin qu’il fasse 30 degrés pour visiter !

C’est donc tout naturellement que j’ai eu envie, en cette période où les prochaines vacances paraissent encore bien loin, d’explorer les alentours…
Ceux qui ne nécessitent pas de se serrer sur un minuscule siège d’avion pendant dix heures mais tout simplement, 1 heure et demie de route depuis Marseille.

Un moindre mal pour une très jolie escapade !

Alors, prêts pour une virée provençale aux Arcs sur Argens ?

Alors, prêts pour une virée provençale ?

 

Voilà pourquoi, un weekend de fin janvier, nous avons choisi de passer la journée à Arc sur Argens, une petite ville au passif médiéval encore bien présent !

Et autant vous le dire tout de suite, nous y retournerons avec plaisir l’hiver prochain!
Ou à la belle saison d’ailleurs !
Car ce petit village est un vrai joyau !

Alors, vous nous suivez ?

Arc sur Argens, un véritable trésor médiéval.

Au Sud de Draguignan et en pleine Provence se trouve la ravissante petite commune des Arc sur Argens, l’un des petits trésors cachés de notre jolie France.
Car si l’on s’émerveille devant Paris et sa profusion de splendeurs, on oublie un peu trop souvent les beautés de l’arrière pays.
Et pourtant, il y a de quoi faire !
Surtout ici, où des traces de présence humaine sont décelées dès l’âge de bronze !

Du reste, les Arcs sur Argens (dont le nom vient du mot « arcus » -pont- , puisqu’il y avait autrefois un pont sur l’Argens, un fleuve côtier) peuvent se targuer d’avoir un passé hors du commun, d’autant plus qu’une sainte (Sainte Roseline) y serait née en 1263 !
Cette généreuse jeune femme, fille du seigneur du château, aurait subtilisé la nourriture des cuisines de son père pour nourrir les pauvres du village…
Un matin, ce dernier (se doutant des largesses de sa fille) se cache afin de la surprendre.
Mais alors qu’il lui demande de lui montrer le contenu de son tablier, rempli à ras-bord de victuailles, celles-ci se transformèrent en brassée de roses.
Une belle histoire que l’on connait sous le nom de « miracle des roses » et qui valu à la jeune femme d’être béatifiée par l’Eglise catholique.

Une autre de ces particularités n’est autre que son superbe donjon (qui fait alors office de salle commune), construit au XIII ème siècle et qui fait aujourd’hui encore partie de ce paysage exceptionnel, donnant un aspect tout à fait unique à ce joli village de Provence…

Une belle plongée au Moyen-Âge, idéale en cette période hivernale !
Puisque l’on ne peut pas s’évader au soleil, pourquoi ne pas s’évader dans le passé ?

Y aller :

Si vous venez de Marseille, rien de plus simple !
Les Arcs sur Argens ne sont qu’à 1h30 de route en prenant l’A8 !
Il est également possible d’y aller en train, via le trajet Marseille Saint Charles – Vintimille , en descendant à l’arrêt Les Arcs – Draguignan.
Vous êtes de Paris ou autre part en France ?
Et bien peut-être qu’il serait temps de vous offrir un petit weekend prolongé pour découvrir Marseille et ses environs !

Mais qu’y faire ?

Le Logis du Guetteur ... une adresse à retenir aux Arcs sur Argens !

Le Logis du Guetteur … une adresse à retenir !

Alors vous êtes convaincus et avez vous aussi envie de découvrir les Arcs sur Argens ?
Et bien n’hésitez pas à vous inspirer du programme que nous nous étions concocté lors de notre petite virée !
Nous avons pris la voiture sur le coup de 10 heures et avons profité sans nous presser de la balade, admirant les vignobles et les oliviers vert tendres…
Un beau tableau provençal et une très plaisante bouffée d’air frais !
Puis, une fois arrivés, nous avions pris la précaution de réserver une très bonne table que je vous recommande fortement; celle du Logis Du Guetteur.
Car ce restaurant (qui fait également hôtel) propose aux fins gourmets une cuisine délicate et raffinée (mention spéciale pour les fabuleux raviolis à la truffe blanche !) dans un cadre insolite, puisqu’il s’agit de l’ancien donjon de la commune !
Nous nous sommes tout simplement régalés, et l’amatrice d’histoire que je suis a adoré déjeuner dans un ancien donjon, entre tapisseries colorées et vieilles pierres, à la manière des seigneurs d’antan!
Sans compter que la salle est très coquette et les plats qui nous ont été présentés vraiment succulent !
Ajoutez à cela un service discret et agréable et vous comprendrez que notre pause déjeuner a été à la hauteur de nos attentes !
Je ne vous en dit pas plus, car un article plus détaillé est en préparation !
Il faudra donc patienter un peu pour découvrir plus longuement cette excellente table.
Mais croyez moi, elle en vaut le coût !

Cependant, l’heure tourne, et même si c’est presque à regrets que nous quittons ce sublime (et délicieux ! ) endroit, il est temps d’aller explorer les environs …

Précieux emblème de la Provence, le mimosa à l'odeur enchanteresse illumine les ruelles des Arcs sur Argens !

Précieux emblème de la Provence, le mimosa à l’odeur enchanteresse illumine les ruelles des Arcs sur Argens !

Plus précisément le Quartier médiéval du Parage, réputé pour être l’un de plus beaux endroits des alentours.
Et cette réputation est tout sauf usurpée selon moi …
Imaginez un peu :
Des maisons de caractère, toutes en pierres, du mimosa à foison qui balance ses rameaux d’or au grès du vent, quelques chats roupillant tranquillement sous le pâle mais doux soleil de janvier, quelques sculptures et mosaïques pour agrément les ruelles méridionales…
Et ce drapeau rouge et or, détonnant sur le ciel opalin …
Là encore, on s’imagine très bien y déambuler au Moyen-Age, lors d’une procession religieuse dédiée à Sainte Roseline, les bras chargés de victuailles et les cheveux entremêles de rubans colorés…
Nous y promenons agréablement pendant de longues minutes, conscients d’avoir atteint le coeur de ce joli trésor caché qu’est la commune des Arcs sur Argens.
A la belle saison, nous aurions également put nous arrêter à la Maison de l’Histoire des Arcs ou à la très réputée Chapelle Saint Pierre (celle-ci étant située au beau milieu du quartier du Parage), mais malheureusement, toutes deux étaient fermées.
A charge de revanche !
Nous remonterons alors tranquillement le quartier médiéval, afin de retourner sur le parking du Logis du Guetteur où nous avions laissé notre véhicule, et de profiter du panorama exceptionnel qu’offre le donjon sur la commune des Arcs
Une sentiment de sérénité et de beauté nous envahit alors que nous contemplons les maisons couleurs pastel en contrebas, leurs douces et lumineuses silhouettes se détachant sur l’horizon évanescent…

Mais nous avons encore beaucoup à découvrir, et finissons par nous arracher à la contemplation de cette toile hors du commun, pour reprendre la voiture et nous diriger à quelques kilomètres de là, en direction de la Chapelle Sainte Roselyne et de l’Abbaye du Thoronet, les deux arrêts suivants de notre road trip du jour !

Le cloître de la Chapelle Sainte Roseline, aux Arcs sur Argens...

Le cloître de la Chapelle Sainte Roseline…

Malheureusement, notre premier arrêt sera bien plus court que nous ne l’aurions voulu.
Car la Chapelle Sainte Roselyne est fermée tout le mois de janvier…
C’est le soucis des escapades provençales en plein hiver, certains sites ne sont accessibles qu’aux beaux jours.
Mais les avantages sont tellement nombreux que nous passerons volontiers là dessus, et puis cela donne une excuse pour revenir à la belle saison !
Et pour gouter à d’autres délices du Logis du Guetteur !

Malgré tout, nous avons décidé de tout de même nous y rendre, puisque nous étions à coté, afin de voir le paysage alentours.
Et nous avons bien fait, car malgré la fermeture de la chapelle, nous profiterons d’une porte ouverte pour visiter le cloître, et nous offrir une pause bucolique au milieu de ces sculptures d’inspiration gothiques.
Comme quoi, parfois il ne faut pas hésiter à tenter quand même lorsque l’on se promène dans les parages !
Un coup de chance est toujours possible !
Et comme nous sommes d’insatiables curieux, nous réussirons à apercevoir par l’un des fenêtres un bout du magnifique jardin à la française qui se niche aux abords de la Chapelle…
Curieux comme choix, mais étant donné qu’un domaine viticole se trouve juste en face, peut-être appartient-il en réalité à ce dernier?
Pas de doute, il faudra revenir pour en avoir le coeur net!

 

Les routes de la Provence verte ... un plaisir pour les yeux tout proche des Arcs sur Argens !

Les routes de la Provence verte … un plaisir pour les yeux !

Nous reprenons donc la voiture pour nous diriger vers notre dernière étape, l’Abbaye du Thoronet, un superbe endroit que je ne suis pas prête d’oublier !
Mais même sur le trajet, la route regorge de paysages magnifiques, tandis que nous traversons la forêt domaniale du Thoronet
Personnellement, cette profusion de chênes et d’arbres voutés me transporte immédiatement outre-Manche, dans un Sherwood imaginaire, hérité de mes trop nombreux visionnage de Robin des Bois, Prince des Voleurs
Mais que voulez-vous, on ne se refait pas !

A vrai dire, j’aurais adoré passer encore plus de temps sur place et avoir le temps d’explorer cette magnifique forêt, mais l’heure est déjà avancée et l’Abbaye sera fermé d’ici une heure et demie…
Sans compter que nous sommes tout de même en plein hiver, et même en Provence, la fin d’après-midi apporte son lot d’humidité…

L'Abbaye du Thoronet, véritable trésor provençal, dans les alentours des Arcs sur Argens...

L’Abbaye du Thoronet, véritable trésor provençal…

Nous nous dirigeons donc vers la voûte d’arbre (j’adore ! ) sous laquelle nous apercevons l’entrée de l’Abbaye afin d’en commencer la visite.
Une visite qui permettra de terminer cette belle journée en apothéose…
Car bien qu’il ne subsiste que les murs de cette abbaye cistercienne (où les moines ont tout même vécu jusqu’au XVIII ème) siècle, son âme est restée intacte et il est aisé de s’imaginer l’apparence qu’elle avait au Moyen-Âge, surtout si comme moi, on a vu un peu trop de films sur le sujet !
L’atmosphère dépouillée nous aide à plonger dans l’intimité du monastère et nous prenons plaisir à errer le long de ces pierres chargées d’histoire…
Imaginant le quotidien de ces moines qui vivaient en quasi autarcie, fabriquant vin et huile d’olive, priant, méditant, coupés d’un monde sans cesse en mouvement dans une retraite de paix et de réflexion…

Pour un peu on les envierait, et abandonnerait bien volontiers le tumulte de nos vies trop remplies pour profiter de cette sublime accalmie !
Du reste, la beauté du lieu est tellement prenante qu’il est grisant de se balader sous ces immenses ogives, au grès de quelques fontaines et de cette architecture étonnante que nous n’avons malheureusement plus trop l’habitude de contempler…
Et que dire de cette immense et majestueuse salle voutée ?
Ou de ce beau jardin où quelques roses, fragiles touches de couleurs dans un paysage teinté de gris, éclosent d’ors et déjà?
Croyez moi, ce lieu incroyable saura vous fasciner, même si vous n’êtes pas amateurs d’histoire religieuse !
C’est un véritable trésor que nous avons adoré découvrir !
C’est complètement conquis que nous devrons nous forcer à quitter l’Abbaye, celle ci s’apprêtant à fermer ses portes aux visiteurs…
Avec une grande envie de revenir !

Mais pour l’heure, il est temps de refermer cette parenthèse enchanteresse pour reprendre le chemin de la maison … et d’une nouvelle semaine !

Et si comme nous vous avez été séduits par cet avant-goût, réjouissez vous, puisque vous retrouverez prochainement une série d’articles plus complets concernant Le Logis du Guetteur, Le Quartier du Parage et l’Abbaye du Thoronet; les points forts de notre visite aux Arcs sur Argens !

En attendant, je vous laisse avec la photo du merveilleux coucher de soleil que nous avons put savourer sur le trajet du retour …
Alors, que pensez-vous de cette escapade hivernale ?
Vous laisserez vous tenter par un petit tour en Provence en attendant le Printemps ?

Un coucher de soleil exceptionnel en aux Arcs sur Argens...

Un coucher de soleil exceptionnel en Provence …

A ne pas manquer aux Arcs sur Argens et dans les environs :

LE LOGIS DU GUETTEUR et son sublime panorama sur les Arcs :
Place du Château – 83460 Les Arcs sur Argens – Var
Tél. : 04 94 99 51 10 – Fax : 04 94 99 51 29 (réservation recommandée).

LA MAISON DE L’HISTOIRE DES ARCS pour redécouvrir le passé médiéval du village et en découvrir le vrai visage :
Place du Baron Village Médiéval – 83460 Les Arcs sur Argens – Var
Tel : 
04 94 85 24 02 – Fax : 04 94 47 56 10
Ouvert à partir du 31 mai 2016, de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30.

LE QUARTIER MEDIEVAL DU PARAGE pour une promenade dans un cadre méridional d’exception
:
83460 Les Arcs sur Argens – Var.

LA CHAPELLE SAINT PIERRE pour une plongée dans l’Histoire religieuse de la commune :
Place du Micocoulier – 83460 Les Arcs sur Argens – Var
Tel : 04 94 47 56 10

LA CHAPELLE SAINTE ROSELINE pour sa décoration fastueuse et sa légende:
83460 Les Arcs – Var.
Ouvert de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h00.

L’ABBAYE DU THORONET pour la visite d’un haut monument de l’histoire cistercienne :
83340 Le Thoronet.
Tel : 04 94 60 43 90
Ouvert de 10h00 à 18h30.